26 septembre 2017

Icare poursuit avec un tandem

Icare poursuit avec un tandem
CF News
26/09/2017


Le groupe familial marseillais cède son capital et la gestion de ses cinq établissements générant 17,5
M€ de revenus à un tandem investisseur-exploitant formé par 123 IM et le régional Medeos.
Les cinq établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) d’Icare vont
continuer d’écrire leur histoire avec de nouveaux actionnaires. Le groupe familial marseillais, fondé et
détenu par trois frères, prend une nouvelle envergure régionale, en étant repris par les fonds gérés
par 123 Investment Managers et son partenaire, le groupe privé d’Ehpad Medeos, en minoritaire sur
l’opération. La société d’investissement présidée par Xavier Anthonioz a déployé 23,2 M€ dans
l’acquisition de la totalité des titres d’Icare auprès des trois frères (qui ont souhaité garder leur identité
confidentielle), et a structuré l’ensemble du financement de l’opération en s’appuyant sur un pool
bancairemené par deux co-arrangeurs – Caisse d’Epargne Cepac et BP Méditerranée – complété par
un fonds de dette privée, SP Gestion. La valorisation de l’opération, qui porte sur les murs et fonds,
n’a pas été dévoilée. Medeos se voit confier la gestion des cinq établissements d’Icare, dont quatre
sont situés à Marseille. Totalisant 416 lits, ils resteront opérés sous le nom du groupe familial.
Un ensemble à 87 M€ de chiffre d’affaires.

Partenaire d’123 IM depuis 2016 et acteur de référence, notamment en région Paca (27
Ehpad, 9 résidences services, une maison d’accueil spécialisée et une clinique SSR sous
gestion), Medeos double ainsi son nombre d’Ehpad à Marseille et entend devenir « le leader dans les
Bouches du Rhône », comme le souligne Didier Germain (photo ci-contre), son fondateur et président.
Affichant un chiffre d’affaires consolidé de 69,5 M€, pour 1 200 collaborateurs, l’exploitant embarque
les 17,5 M€ de chiffre d’affaires et 200 salariés d’Icare. Grâce au soutien à la fois financier et
technique d’123 IM, il a surtout su faire la différence dans le processus d’enchères, qui a vu pas moins
de quatorze candidats s’affronter au premier tour et cinq au deuxième, dont de grands opérateurs du
secteur.

Un tandem qui a fait la différence

En tournant la page d’Icare, les trois frères avaient à coeur de confier la gestion de leurs établissements « à un acteur régional reconnu, dont les valeurs humaines et éthiques sont au coeur des préoccupations des dirigeants », comme le souligne David Orban, directeur associé chez Bucéphale Finance, conseiller du groupe familial. Seul tandem investisseur-exploitant à avoir 

répondu à l’appel d’offres, 123 IM et Medeos ont su faire la différence, en se montrant très réactif et en permettant à Icare de conserver un fort ancrage local. « Il s’agit d’une opération structurante pour 123 IM et nous avions à coeur de nous entourer de partenaires de qualité sans le concours desquels cette opération n’aurait pu être réalisée », indique Pierre Dupuy-Chaignaud (photo ci-contre), directeur associé chez 123 IM. Leur objectif est désormais de faire du groupe familial une nouvelle marque régionale, complémentaire à celle de Medeos, qui se positionne comme un acteur complet et intégré autour de la prise en charge de la dépendance des seniors sous toutes ses formes. Quant à 123 IM, il renforce aussi son ancrage régional dans les Ehpad, en augmentant sa capacité d’accueil à 786 lits en région Paca. Depuis huit ans, la société d’investissement a déployé, aux côtés d’opérateurs régionaux, plus de 200 M€ dans le secteur de la dépendance-santé, dont 132 M€ dans les Ehpad (voir sa fiche annuaire ci-dessous).